Trajet maison-boulot bientôt remboursé ?




















Le "plan vélo et marche" devrait inciter les Français à pédaler pour leur santé. Un point phare va être êxpérimenté par des entreprises volontaires : une indemnité kilométrique pour les salariés qui viennent au travail à vélo !

Ce n'est plus à prouver : faire régulièrement du vélo réduit considérabelement les risques de maladies vasculaires, coronariennes, de maladies cérébrales, diabète, cancer du sein et cancer du côlon. Les 25 mesures du "plan vélo et marche", présenté le 5 mars dernier par Frédéric Cuvillier, ministre délégué aux Transports, devrait inciter les Français à faire le trajet domicile-travail à vélo.

On estime à l'heure actuelle que 3 millions de Français utilisent le vélo en tant que mode de déplacement quotidien, et que 17 millions en font au moins une fois par semaine. Ce qui n'était pas le cas il y a 10 ans, plutôt encourageant !
 

Expérimentation d’une indemnité kilométrique

Dans le but d'encourager les trajets entre le domicile et le lieu de travail, ce plan prévoit l'expérimentation d'une « indemnité kilométrique vélo » versée au salarié par des entreprises volontaires, en attendant une éventuelle généralisation.

Le ministère souhaite que cette somme soit inclue dans les frais professionnels et soit exonérée de cotisations sociales. L'impact de cette indemnité calculée sur la base d'un barème de 0,25 € par kilomètre, sera évalué par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe).
 

Sécuriser le trajet en vélo

Plusieurs mesures viendraient réformer le code de la route, pour un meilleur partage de la route entre automobilistes et cyclistes :
 

Pour les voitures :
- Interdire l'arrêt ou le stationnement 5 mètres avant un passage piéton.
- Autoriser le chevauchement d'une ligne continue pour dépasser les vélos si la visibilité le permet.
- Réduire la vitesse en agglomération à 30 ou 20 km/h.
- L’amende pour stationnement illégal sur une bande ou piste cyclable passerait de 35 € à 135 €.
 

Pour les cyclistes :
- Généraliser la circulation dans les deux sens dans les rues où la vitesse est limitée à 30km/h.
- Les feux rouges deviennent des simples cédez-le-passage pour les vélos.
 

 

Haut de page